Vendredis du Vin # 39: Le Vin qui aimait les Femmes

Chaque dernier vendredi du mois c’est le rendez-vous des vendredis du Vin sur Internet. Tout le monde peut participer sur son blog et/ou sur Facebook. Voici le sujet de cette 39ième édition des Vendredis du Vin, sous la présidence de Jacques Berthomeau. :

http://www.berthomeau.com/article-le-vin-qui-aimait-les-femmes-un-vendredi-du-vin-en-vo-bien-sur-83679405.html

Vous devrez, comme le faisait John Malkovitch, vous mettre dans la peau d’un Vin pour ressentir et exprimer les sentiments que lui inspirent soit les femmes en général, soit une en particulier.

Je suis en retard pour poster cet article, désolée, je me fais désirer/attendre, comme une bonne bouteille 🙂

Se glisser dans la peau d’un vin, est-ce possible? Pour parler femme en plus? Le tout dans un mode de séduction.. ouille ouille, mais dans quoi je me suis embarquée en signant présente pour ce vendredi du vin???

Réfléchissons… Cependant… Néanmoins… Et pourtant… Il y a des vins qui vous font penser à des gens/des situations quand on les boit: leur description lors de la dégustation peut revêtir les traits d’une personnalité. Par exemple tel vin est jeune, sympathique, doux, à croquer etc…

Bon alors voyons, un vin que j’aurai dégusté dernièrement et qui m’aurait fait penser à des femmes le tout plutôt dans un contexte de séduction ? Je sais, je suis une femme, ça peut sembler bizarre, il n’en est pas moins que j’apprécie aussi mes congénères donc je vais forcément avoir une idée 🙂

J’y suis : Le rosé de Miss Vicky Wine, Côtes de Provence Sainte Victoire 2010. Fruité sur l’exotisme et l’agrume, jeune, vif, et vineux. Un vin malicieusement délicieux qui va avec beaucoup de plats – de la salade légère, au barbecue ainsi que sur des plats asiatiques en passant par du sucré salé! Un vin idéal pour apprendre ‘le vin’, d’ailleurs: le vin meilleur ami du débutant en quelque sorte… Un vin toujours plaisant, décomplexé et décomplexant, un soutien, qu’on a plaisir à v(b)oir et rev(b)oir en toute occasion…

Cela me fait penser aux Gouttes de Dieu, ce manga japonais qui raconte l’histoire de deux frères qui mènent une enquête vineuse pour découvrir le vin ultime de leur père décédé. Le héros part à la découverte des vins avec une amie sommelière en plein apprentissage elle aussi, informant ainsi ludiquement et utilement le lecteur. Si vous aimez le style manga, je vous recommande cette série qui vous permettra d’apprendre sans vous en rendre compte des tas de choses concernant le monde du vin. Cette amie sommelière est touchante et charmante tout comme ce rosé. Et ses jupettes courtes sur de longues jambes avec ces grands yeux amandes, cela me rappelle définitivement ce rosé… et son ambassadrice 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Creusons encore, dans un registre un peu différent, l’exercice étant amusant,… J’ai dégusté dernièrement un vin que je qualifierai de féminin pour le coup. Je n’aime pas trop utiliser cette définition car tout à chacun se fait une image différente du féminin. Voici donc plus d’explications.

Des arômes de fruits rouges concentrés et mûrs de fraise et de cerise ainsi que de chocolat accompagné d’une touche de réglisse et de quelque chose comme du tabac blond frais avec un peu de vanille (pourtant ce vin ne voit pas le bois) parfument délicatement ce vin complexe aux tannins de velours. Sensuel, élégant, fin et gourmand, il me rappelle je ne sais pourquoi de jolies lèvres pulpeuses, voluptueuses. C’est un vin rond, charmeur avec une pointe d’alcool qui fera tourner les têtes et battre les coeurs.

Un vin tout en dentelle qui porte très bien son nom ‘les dentelles de Camille’ en AOC Cairanne 2009 de la cave de Cairanne/maison Camille Cayran. Un nom fort à propos donc, puisqu’il provient d’un vignoble avec vue sur les dentelles de Montmirail dans le Vaucluse.

Ca y est, j’y suis: ce vin me fait penser à cet extrait de Match Point dit ‘de la cigarette’:

Pff! Quelle scène de séduction! Le décolleté qui en dévoile un peu mais pas trop, les rondeurs séduisantes, les échanges de regard et le jeu de la caméra, le discours direct, joueur, accrocheur… jusqu’aux odeurs de tabac blond et la bouche charnue de Scarlett. Un vin enjôleur, sexy avec élégance, vous dis-je!

Bon en voilà assez. Et si on parlait ‘mec’, plutôt… Quitte à digresser un peu parce qu’après tout, égalité des sexes oblige, j’ai bien envie d’évoquer ici aussi des vins masculins, corsés, musclés avec un buffet en acier! Alors qui me trouve le vin qui lui irait bien avec cette pub? (moins de 18 ans s’abstenir d’après You Tube)

Attention, il va nous falloir un vin qui a de la carrure, de l’épaule – confortable – mais pas trop non plus, un vin élancé, sexy, masculin, mâle même, et pourtant à l’aise, même peu ‘habillé’, tranquille, bien dans son slip quoi!

Allez, à vos commentaires 🙂

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Portrait, Vin

3 réponses à “Vendredis du Vin # 39: Le Vin qui aimait les Femmes

  1. Ouf ! J’ai plus de 18 ans…

  2. Avez-vous lu Pseudo, le dernier roman d’Ella Balaert ? Je crois que c’est fait pour vous : un roman par mail, où trois femmes inventent une femme, Eva, dont chacune écrit les mails à tour de rôle. L’enjeu est de séduire un homme, Ulysse. Un jeu de masque fort périlleux, où l’ identité elle-même est remise en question. L’écriture est somptueuse, précise, presque précieuse, et si sensuelle… C’est un peu Les liaisons dangereuses, aujourd’hui.
    Je viens de le découvrir, et je le présente en ce moment sur mon site de philosophie :
    http://jeanpaulgalibert.wordpress.com/
    A bientôt, peut-être…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s