Archives de Catégorie: Lyon et ses environs

#vinalia – ils sont fous de vin ces romains!

Vinalia? c’est une reconstitution de vendanges à la romaine au musée gallo romain de Vienne, Isère. En tenue de romains !

vendangeurs aux Vinalia

Dos courbés des vendangeurs aux Vinalia

Une petite vendange cette année et plutôt de mauvaise qualité sur le jardin du musée. Dans la joie et la bonne humeur, les raisins sont ramassés.

Vendanges Vinalia 2012

Vendanges Vinalia 2012

C’est un très beau spectacle et une façon de découvrir l’histoire du vin et ce musée d’une manière vraiment unique… Par Jupiter!

Des démonstrations sont prévues pour découvrir le vin, la poterie, la vannerie, les jeux romains, etc à cette époque. A partir de 5 ans pour les ateliers qui concernent les enfants.

Animations Vinalia

Animations Vinalia

Les déguisements sont vraiment bluffants. J’adore les chaussures !

Des chaussures romaines

Des chaussures romaines

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actualité, Lyon et ses environs, Vin

Terrasses, Côte-Rôtie et Jazz à Vienne

Côte-Rôtie 2010 la cuvée du festival de jazz à vienne

Côte-Rôtie 2010 la cuvée du festival de jazz à Vienne

Un peu de contexte!

Je participe aux vendredis du vin #47 dont le sujet est les accords mets-vins ‘défiez votre chef’.  [Merci Monsieur Le Président Böttcher d’avoir proposé ce sujet!]

Mise en scène

Vienne (38) est une charmante bourgade au Sud de Lyon qui, 15 jours par an, accueille un festival de jazz absolument exceptionnel dans son théâtre antique. Le restaurant choisi est l’ éphémère ‘Les Terrasses du club’, mis en place pour la durée du festoche par Jérémy Revel, restaurateur local de l’auberge’IN et du Verre en l’air. Le vin? la cuvée du festival de jazz – bien sûr!, en Côte-Rôtie 2010.

Pourquoi?  

Mêler l’utile à l’agréable, vivre l’ambiance du jour d’ouverture du festival autour d’un bon repas et d’un bon vin et découvrir cette cuvée confidentielle et vendue très localement! 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jeudi 28 juin, l’été s’installe à Vienne. Il fait chaud, un brin lourd, des bourrasques de vent viennent balayer le paysage. Des notes de musique s’échappent de temps à autre au Jardin de Cybèle. Tout le monde s’affaire, derniers instants de réglage,  l’effervescence est dans l’air… Le festival de jazz à Vienne se met en place, toute la ville est ‘sur les dents’.

Restaurant éphémère Les Terrasses du Club

Restaurant éphémère Les Terrasses du Club

Attablée tranquillement sur la terrasse devant le théâtre de Vienne sous une tonnelle au restaurant éphémère les Terrasses du club, mon déjeuner concocté tout spécialement pour l’occasion par Jérémy Revel, le chef des lieux pour un temps, va arriver.

Verres couchés pour cause de prise au vent!

Verres couchés pour cause de prise au vent!

Bruno le serveur parle fort et angoisse un peu en m’amènant LA bouteille sélectionnée pour l’occasion: « c’est l’ouverture, tout n’est pas encore bien en place ». Compréhensive, je regarde les rafales de vent bousculer les verres, les serviettes en papier rouge s’envoler, même le son au loin en provenance de l’espace Jazz Mix est en train de se caler… Et c’est alors un beau POP sonore d’ouverture de bouteille qui inaugure le lancement de mon repas! C’est parti!

Alors, il est comment ce vin?!!! Sans plus attendre, je prends mon verre en main.

Une jolie couleur rouge-violette bien tendre. Un nez tout en fruits, en épices douces, notamment la vanille et le côté grillé du boisé… Un vin chaleureux, des beaux tanins souples, une jolie structure… Gé-nial… Je m’installe confortablement dans ma chaise… Place aux sens et à la réflexion…

[Remarque : Côte-Rotie est un vin issu de raisins produits sur des terrasses escarpées, donc ca tombe bien de pouvoir déguster ce vin sur une terrasse, dans un restaurant qui s’appelle Les terrasses du club 🙂 ]

Jeremy Revel, chef récidiviste et notamment au restaurant éphémère Les Terrasses du Club

Jeremy Revel, chef récidiviste et notamment au restaurant éphémère Les Terrasses du Club

Alors que m’a préparé Jérémy? Tout un repas autour d’un seul et unique vin en fait, un vin spécial et rare, pour collectionneur:  La cuvée du festival de jazz à Vienne Côte Rotie 2010. Environ 600 bouteilles en sont produites par an, une moitié est à la vente dans des restaurants et cavistes locaux, l’autre moitié sert à l’organisation du Festival, et notamment à Jazz en vignes. Ce vin est un assemblage dernière minute des meilleures cuvées des vignerons suivants : Gérin, Gaillard, Villard, Gangloff, les vins de Vienne et Cuilleron. L’étiquette est tout simplement l’affiche du festival de #JazzaVienne, qui change chaque année. La cuvée existe aussi en Condrieu.

Contre-étiquette Côte-Rôtie Cuvée du Festival de Jazz à Vienne 2010

Contre-étiquette Côte-Rôtie Cuvée du Festival de Jazz à Vienne 2010

J’ai préparé une petit google map avec les lieux de vente de cette cuvée du festival Jazz à Vienne, si certains sont intéressés! cliquer -> ici.

L’entrée arrive…

Mélimélo de salade, compotée de betteraves, chutney et foie gras

Mélimélo de salade, compotée de betteraves, chutney et foie gras

Tiens! du foie gras et du vin rouge? Un bel accord en fait car les tanins de ce vin cassent le côté gras du foie gras de canard. Et les ingrédients du chutney  complimentent les arômes du vin : raisin, abricot, datte, pomme, oignon, épices orientales, caramel balsamique… et cette petite touche terreuse de la betterave!

En plat de résistance

Mélange de salade du marché, canard et écrasée de pommes de terre

Mélange de salade du marché, canard et écrasée de pommes de terre

Allez, hop hop hop, on garde le rythme. Voilà que débarque encore du canard, cuit à basse température, doucement, surement, avec du gingembre et des verts de poireaux. Sur un lit d’écrasée de pomme de terre au thym avec un filet d’huile d’olive. Quelques noisettes et amandes grillées avec de la ciboulette viennent décorer la verrine.

La structure du vin, ses tanins souples notamment et ce fruité sur la cerise et la mûre accompagne ce canard et ces petites pommes de terre fondantes. Les noisettes et amandes viennent donner la touche croustillante qui se révèle fantastique avec les arômes grillés de ce vin. Je tombe sur un gros grain de poivre… mmmh… c’est vrai que les vins de côtes-rôties ont pour base le cépage Syrah, qui présente souvent des notes légèrement poivrées qui tombent fort à propos!

J’aime bien le côté grosse verrine. Et j’ai plein de salade! [j’adore la salade] Le repas n’est pas lourd.

En dessert

Entremets fruits de la passion et mangue, fraîcheur de fraises

Entremets fruits de la passion et mangue, fraîcheur de fraises

Très frais, juste sucré comme il faut, un peu, mais pas trop. Un entremets fruits de la passion posé délicatement sur un lit de mangues en morceaux. C’est crémeux, c’est exotique, et c’est rafraîchissant !

L’accord met-vin est ici tout en fruits. Le vin éclate sur des fruits rouges et noirs. Bienvenue à la cerise, à la mûre, à la myrtille, à la framboise et à la fraise… et bien que ma bouteille se soit réchauffée avec la chaleur caniculaire en extérieur, la chaleur des 13% d’alcool de ce vin ne sent pas trop… Ca balance! Jazzy? Yeah!

En conclusion?

Je suis bluffée par la versatilité de ce vin qui s’est marrié avec tous ces plats tellement différents. C’est étonnant… Jérémy a su relever avec talents ce petit challenge amical.

Sa cuisine est complexe, pleine d’épices et de saveurs, de textures où le fondant côtoie le croquant. Les ingrédients sont frais, savoureux. Les plats sont colorés, les assiettes belles et plutôt bien remplies.

Jérémy explique que « cuisine et jazz ont des airs en commun. Ca a l’air quelquefois très compliqué, très pointu et très risqué et pourtant pas de fausse note« . De l’interprétation à l’improvisation…

Et j’apprends que bien d’autres défis attendent Jérémy encore. Monter un restaurant éphémère est un vrai challenge: panne de four ce matin même, la mise en place du restaurant a pu se faire tout de même, mais c’est toujours un peu stressant. C’est énormément de travail pour très peu de temps. Un restaurant éphémère en extérieur a un succès souvent lié à la météo, tout n’est donc pas contrôlable… il concoit ce restaurant un peu comme un prototype cette année car il souhaite ouvrir un nouveau lieu de restauration en Octobre à Vienne rue du temple. Et il teste la carte!

Ah Ah! Vivement octobre, alors… et si je le défiais de nouveau?

En attendant, voici des vidéos extraits du concert d’ouverture, un peu plus tard dans la soirée… Bonne écoute!

4 Commentaires

Classé dans Actualité, Cuisine, Lyon et ses environs, Restauration, Vin

Animation vin et langue anglaise au Manoir des Forges, Pont Evêque (38)

Mes beaux-parents tiennent une chambre d’hôte dans le Nord-Isère, à côté de Vienne : le Manoir des Forges.

Ils y organisent de temps à autre des animations. J’espère que celle-ci vous intéressera tout spécialement, chers lecteurs de ce blog, puisqu’il s’agit de parler vin et anglais – venez nombreux!

Vous parlez anglais et souhaitez le pratiquer dans un cadre convivial ? Vous êtes amateur de bons vins ? Vous souhaitez approfondir vos connaissances en œnologie?

Nous vous proposons un atelier « Découverte des vins »

animée par un sommelier et un formateur en anglais

dans le cadre raffiné d’un manoir

LE VENDREDI 6 JUILLET DE 17 à 19h30

au MANOIR DES FORGES (Pont-Evêque)

70 euros /personne

Réservations :

Apilangues : +336 74 09 66 64 ; apilangues.pilat@gmail.com

Le Manoir des Forges : 22 rue Francisque Cartallier 38780 PONT EVEQUE.

Retrouvez cet article sur le blog du Manoir des Forges

20120617-173411.jpg

1 commentaire

Classé dans Actualité, Lyon et ses environs, Vin

Coteaux du Lyonnais: une AOP qui swingue!

Lundi 14 mai 2012 s’est tenu le 5ème concours des vins des Coteaux du Lyonnais  dans le prestigieux hôtel de la Cour des Loges dans le vieux Lyon, sous la présidence de Grégory Cuilleron, gagnant de Top Chef l’émission culinaire sur M6 et lyonnais d’origine.

Concours des vins Coteaux du Lyonnais 2012

Ce concours plutôt intimiste, dont le service est assuré par des vignerons motivés en chemise grise arborant fièrement les mots ‘Coteaux du lyonnais’, joue la carte lyonnaise car, comme indiqué dans son nom : quoi de plus lyonnais qu’un Coteaux du Lyonnais ?

Chemise de vigneron en Coteaux du Lyonnais

Chemise de vigneron en Coteaux du Lyonnais

Blanc 2011, rosé 2011, rouges 2011 et 2010 ont été dégustés par les membres du jury qui sont essentiellement des cavistes, sommeliers et/ou des communicants. En effet, les vignerons n’ont pas le droit de déguster : ils reconnaîtraient leurs vins bien trop facilement et ne seraient alors pas objectifs dans leurs notations.

Fiche de dégustation pour les Coteaux du Lyonnais 2011

Fiche de dégustation pour les Coteaux du Lyonnais 2011

L’appellation s’est fixé comme objectif de tirer vers le haut la qualité de ses vins et a innové cette année en mettant à l’honneur les 2010 en rouge en plus des 2011 afin de laisser une chance aux cuvées spéciales de pouvoir exprimer tout leur potentiel.

Voici les gagnants:

Blanc 2011
– Médaille d’or : Domaine de la petite Gallée, Le Clos.
– Médaille d’argent : Domaine Condamin, Tradition.
– Médaille de bronze : Domaine des Grès .

Rosé 2011
– Médaille d’or :. Domaine des Grès.
– Médaille d’or :.Coteaux du lyonnais la cave, Rosé Palatial.
– Médaille d’argent : Domaine du Bouc et de la Treille, cuvée tradition.
– Médaille de bronze : Domaine Mazille Descotes.

Rouge 2011
– Médaille d’or : Domaine Régis Descotes, Cuvée Prestige.
– Médaille d’argent : Domaine de la petite Gallée, Cuvée 1896.
– Médaille de bronze : Domaine du Bouc et de la Treille, Clos des 3 Cabornes.

Rouge 2010
– Médaille d’or : Domaine de Prapin, Cuvée générations Vielles Vignes
– Médaille d’argent : Domaine Clusel Roch, cuvée Galets.
– Médaille de bronze : Coteaux du lyonnais la Cave, Champ Guichard.

Le concours s’est terminé par une dégustation dans la cour intérieure de la Cour des loges, avec une ambiance jazz manouche du groupe Roul’Hot pour ponctuer les discussions. Petit extrait, dans le brouhaha:

Fruité, jolie fraîcheur, des vins gouleyants, facile à boire. Ca swingue en Coteaux du Lyonnais!

A propos des Coteaux du Lyonnais

Les Coteaux du Lyonnais sont une petite appellation à l’Ouest de Lyon. Coincée entre les vins du Beaujolais et les Côtes-du-Rhone septentrionnaux, c’est une AOP qui mérite d’être découverte : des vins sur le fruit, gourmands et croquants. Les cuvées spéciales présentent plus de concentration, de complexité et de structure. A base de chardonnay et d’aligoté pour les blancs et de gamay pour les rouges ou les rosés, ces vins accompagneront vos repas de tous les jours avec simplicité,  et surtout avec beaucoup de plaisir!

Pour en savoir plus sur les Coteaux du Lyonnais, n’hésitez pas à consultez leur site internet : http://www.coteaux-du-lyonnais.com/accueil.htm et à suivre leurs actualités sur leur page Facebook : https://www.facebook.com/Coteaux.du.Lyonnais

Allez les gônes!

Plus de photos ? en voici en voilà!

On en parle aussi par ici ->  http://www.lyon-saveurs.fr/?p=25260

Poster un commentaire

Classé dans Actualité, Lyon et ses environs, Vin

Marché aux vins et nouvelle journée professionnelle des vignerons de Chavanay

Le marché aux vins de Chavanay est une institution dans la région où j’habite (Sud de Lyon, vers Vienne) avec le marché aux vins d’Ampuis. Ces deux salons connaissent d’ailleurs un succès renouvelé chaque année. Il faut dire que c’est simple, récurrent et facile à retenir:

– le marché aux vins de Chavanay c’est le deuxième week end de décembre

– le marché aux vins d’Ampuis c’est le troisième week end de janvier

Facile de s’en rappeler, facile de le noter dans son agenda chaque année.

Le marché aux vins de Chavanay évolue et innove

L'entrée du Marché aux vins de Chavanay

L'entrée du Marché aux vins de Chavanay

Je suis passée très vite fait le lundi au 88ème marché aux vins de Chavanay et j’y ai rencontré Marité du domaine Richard, Présidente du syndicat des vins de Chavanay.

Marité Richard du Domaine Richard

Marité Richard du Domaine Richard

Cette dernière m’a expliqué que le marché aux vins de Chavanay allait évoluer. En effet, afin de désengorger le week end qui compte une affluence record, les vignerons participants offrent maintenant au grand public la possibilité de venir le lundi qui auparavant était réservé aux pros et qui leur reste évidemment accessible. Mais du coup, les vignerons de Chavanay ont décidé d’innover et de proposer tous les deux ans aux pros une journée professionnelle qui leur est totalement dédiée.

Marité m’a donc envoyé le communiqué de presse à ce propos, je vous le livre ici:

Les vignerons de Chavanay logo

Nouvelle date pour la journée professionnelle des Vignerons de Chavanay
L’ensemble des metteurs en marché du Nord de la Vallée du Rhône donne rendez-vous aux
professionnels le lundi 19 mars 2012 à Chavanay, pour une journée placée sous le signe de la découverte.
– Une journée exclusivement réservée aux professionnels : cavistes, restaurants et sommeliers mais aussi courtiers, GMS et hôtels ;
– Un moment idéal pour venir découvrir, déguster et partager en compagnie des vignerons du Nord de la Vallée du Rhône : AOC Condrieu, Saint-Joseph, Côte-Rôtie, Crozes-Hermitage, Hermitage, Cornas et Saint-Péray ;
– Une soixantaine de vignerons feront déguster leurs nouvelles cuvées et redécouvrir de plus vieux millésimes.

Lundi 19 mars 2012
9h30 – 17h
Salle Marcel Favier
42410 Chavanay


Contact presse : Laurent Courtial, Caroline Campalto et Laura Pillot – www.rouge-granit.fr
Rouge Granit 4 rue d’Enghien 69002 Lyon – Tél : 04 37 65 08 59
lcourtial@rouge-granit.fr – 06 13 50 80 62, ccampalto@rouge-granit.fr – 06 17 07 30 75

Et au fait, c’est comment le marché aux vins de Chavanay?

Et bien c’est plutôt sympathique et convivial. Cela coûte 7 euros l’entrée et vous aurez droit à un joli verre gravé, l’accès à la dégustation sur tous les stands des vignerons participants et la possibilité d’acheter les vins qui vous ont séduit. Si vous souhaitez remplir votre cave, prévoyez un de ces petits caddies à roulette avec des tendeurs, le trajet jusqu’à votre voiture sera facilité.

Voici quelques photos et jolies découvertes lors du dernier marché aux vins de Chavanay.

En effet, j’ai beaucoup apprécié les vins du Domaine Richard (Merci Marité pour l’accueil et les explications) ainsi que les vins du Domaine Farjon.

Et j’ai notamment bien aimé les vins suivants dont voici mes notes de dégustation rapides:

Domaine Richard

– VDP des collines rhodaniennes Viognier 2010 : Belle expression des viognier du ‘Nord’, jolie longueur en bouche, épicée

– St Joseph Rouge 2009 Les Nuelles (vieilles vignes) : 15% de fûts neufs, 12,5% alc. Nez concentré de fruits noirs et rouges, tannins fondus, avec un toucher tout doux, caressants. Un vin fin, rond, de garde.

Domaine Farjon

– Condrieu 2010 : Elevage en fut de 3-4 vins pendant 7-8 mois. Nez de fruits frais, touche de boisé. En bouche, les arômes sont sur l’abricot (yaourt à l’abricot), la poire, le gingembre. J’aime le côté salin et enveloppant de ce vin.

– St Joseph 2009 Selection : un vin aux arômes concentrés, net, sur les fruits noirs et rouges avec une légère fraicheur de note de sous-bois, et des tanins murs et fondus.

Mme Farjon

Mme Farjon

Je n’ai pu malheureusement passer que trop rapidement.

A noter que le lundi c’était plutôt tranquille, jour de visite à privilégier pour ceux qui ont envie de déguster sans faire du coude à coude dans une salle polyvalente surchauffée.

Marché aux vins de Chavanay 2011, le lundi, de l'intérieur

Marché aux vins de Chavanay 2011, le lundi, de l'intérieur

1 commentaire

Classé dans Actualité, Lyon et ses environs, Vin

Résultats officiels: Gamay du monde – International du Gamay. La Croatie obtient une Grande médaille d’Or ! : LYON SAVEURS

Via Scoop.itVin et Distribution

Ce concours international a pour but de mieux faire connaître le Gamay, cépage planté de par notre vaste monde. Le concours se déroule à Lyon à la cité internationale. Si vous avez envie de participer, les inscriptions en tant que dégustateur (après validation de votre votre demande) se font sur ce lien: http://www.concoursgamay.com/espace_degust/degust-login.php?PHPSESSID=ea0427d98108a13a2219bc5cfb45947f J’y suis allée et l’ambiance et les gens sont très sympas, bien que ce soit rigoureux et sérieux en terme de dégustation. Saviez-vous qu’on faisait du rosé avec du gamay? J’étais parmi le jury sur la seule et unique table qui comptait 17 rosés à base de Gamay d’ici et d’ailleurs. Voici les résultats distillés par Michel Godet de Lyon Saveurs :
http://www.lyon-saveurs.fr/?p=21699 Je vois que c’est un vin de Savoie de la cave de Chautagne qui a gagné la médaille d’or en rosé à base de Gamay. Bravo!
Via www.lyon-saveurs.fr

Poster un commentaire

Classé dans Actualité, Lyon et ses environs, Vin