Archives de Tag: bloglouglou

Ces blogueuses qui aiment le vin (via @sowine)

« Eh oui, pour le plus grand plaisir des amateurs, les blogs vin tenus par la gent féminine suivent une tendance à la hausse »

Pour en savoir plus : http://sowine.typepad.fr/sowine/2011/04/ces-blogueuses-qui-aiment-le-vin-un-an-apr%C3%A8s.html

Poster un commentaire

Classé dans Actualité, Portrait, TIC & Réseaux sociaux, Vin

#Vinocamp Languedoc 2011 – Retour d’expérience d’une vinocampeuse néophyte

J’avais déjà écrit un article sur ce blog pour annoncer le Vinocamp Languedoc et j’y avais mentionné le mode de fonctionnement et son historique, en copiant une partie du Wiki, mais cela sonnait un brin théorique à mes oreilles. Vinocamp Languedoc 2011, j’en étais, alors voici un peu de feedback quant à cette expérience unique. Cependant, je crains fort que pour pouvoir réellement saisir le concept, il ne faille le vivre !

Voici tout de même mon retour d’expérience :

Tout d’abord, l’ambiance est très détendue. Tout le monde se dit « tu », le costar-cravate est au placard, ici ambiance start-up de mise. La convivialité se développe au fur et à mesure de la journée: durant le petit-déjeuner, l’accueil, la présentation, le repas, les ateliers, la dégustation et le dîner qui couronne le tout.

Le petit moment de stress de la journée, c’est quand on vous annonce qu’il va falloir prendre la parole devant la bonne centaine de gens réunis et se présenter en 10 secondes, présentation  accompagnée de 3 tags, le tout filmé en vidéo et notamment en video stream (=en direct live)…  Bon, donc, « je m’appelle Audrey Domenach, je me lance dans le Community management dans les vins et spiritueux, et mes trois tags sont savoir-faire, faire-savoir et réseaux sociaux ». Assez impressionnante cette prise de parole, mais elle met dans le bain et surtout de mieux cibler qui est là,  ceux que l’on connaît virtuellement parmi l’assemblée prennent soudain un visage réel, et les échanges sont facilités pour la suite en petit atelier : on hésite moins à prendre la parole, à nuancer un propos, à apporter une expérience, ou tout simplement à poser une question.

En fait, sous cette apparente anarchie, ce chaos moderne généré par une foule rassemblée de gens dotés d’ordinateurs portables, de tablettes tactiles et de smartphones, tous groupés en un seul endroit et dont les tweets sont repris en grand écran sur une twitter fontaine, se cache une structure, un procédé de travail qui fonctionne.

Le programme se dessine sur le tableau – ici des cartons de vin surperposés (très bonne idée !), en fonction des propositions de l’assemblée (3 thèmes avaient été prévus à l’avance par les sponsors – ça rassure avant de se dire « mais si ça vaut le coup que j’y aille, je sais de quoi on va parler exactement :)»). On choisit l’atelier auquel on souhaite assister suivant l’intérêt que l’on y porte, bien que ce soit difficile de choisir car tout est plutôt intéressant.

La foule se dispatche alors calmement dans les différentes salles. Tout le monde s’installe et la personne qui a lancé le thème de l’atelier et qui s’est donc désigné animateur officieux va ouvrir le débat, recadrer les discussions, mais surtout, faire en sorte que les personnes présentes échangent sur le thème donné, donnent leur expérience, voire repositionnent la problématique. Sinon ça se passe principalement dans le public, et entre le public de l’atelier.

Après chaque atelier, une personne est désignée pour faire un petit résumé de ce qui s’est dit durant l’atelier : chaque Vinocampeur apprend ainsi des ateliers où il n’a pas pu aller. Pratique !

Je pense avoir choisi les ateliers qui sont les plus proches de mes activités actuelles :

– Web 2.0, l’exemple des vins de Corbières

– Community Management

– Blog, quelle déontologie ?

En fait, un Vinocamp, c’est l’auberge espagnole : on y trouve ce que les autres apportent. Ce qui fait la qualité d’un Vinocamp, c’est avant tout la qualité des participants et des synergies créées lors des rencontres.

Alors un grand merci à tous les  participants du Vinocamp Languedoc, car c’était un Vinocamp vraiment très intéressant !

Et le Vinocamp c’est aussi, et peut être surtout, l’occasion de passer du virtuel au réel et de rencontrer en chair et en os les gens qui font la bloglouglou.

Je rentre chez moi gonflée à bloc : Le web collaboratif c’est l’avenir et qu’est ce qui est plus convivial que le vin et le web 2.0 ?

Bravo aux organisateurs : @VickyWine @gregoire @mroconnell

Prochaines dates à retenir :

– Vinocamp Lisbon 28 mai 2011

– Vinocamp  Bordeaux 9 juillet 2011

Et pour plus d’info :

– le site du Vinocamp : http://vinocamp.fr/blog/

– une petite vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=pewmwmpD1Oc

13 Commentaires

Classé dans Actualité, TIC & Réseaux sociaux, Vin